top of page

L'électroculture au service du vivant

Bonjour à tous les membres de pleinement vivants.


Nous parlons souvent de santé , et la santé ce n'est pas que l'absence

de symptômes, la santé c'est un état de joie permanent.

Alors pour être en santé il faut apprendre à cultiver ses relations amicales, s'entretenir physiquement , et bien manger.

Mais sur ce dernier point qu'est ce que c'est de bien manger ?

Chacun donnera son avis entre les crudivoristes, les vegans, les carnivores, les flexitariens etc...

Personnellement je pense que le bien manger c'est ce qu'on cultive avec Amour dans son potager exempté de tous entrants chimique.


Bien évidemment on orientera sa production vers la permaculture et les méthodes agroécologiques pour avoir le meilleur sol, un bon Ph et et un bon niveau de matière organique (MO) et sans oublier le redox (eh) l'oxydo-réduction des sols.

Dans ces termes un peu techniques nous comprenons que nous avons tout mis en place pour mettre les plantes dans de bonnes conditions afin d'éviter que les pathogènes et nuisibles ne prospèrent pas.


Mais avez vous déjà entendu parlé de l'électroculture ?

L'électroculture c'est l'écologie sous sa dimension énergétique vibratoire et fréquentielle.

C'est comprendre comment l'énergie circule dans une plante , les interactions entre ciel et terre, et utiliser l'énergie atmosphérique qu'on appelle prâna , Chi , orgone, plasma , bioénergie et encore bien d'autres termes.

Malgré tous ces termes, nous parlons toujours de la même chose.


Et quand on sait comment collecter cette énergie divine puissante et infinie, des miracles s'opèrent au jardin.

Comment puis-je vous affirmer de telles choses sans que la science officielle n'en ai jamais fait grand bruit dans nos médias toujours très honnête et toujours aux services de sa population, c'est bien connu...


Comment ce fait-il qu'il n'y est pas eu d'éloge sur un système si vertueux selon les dires de ses adeptes ?


Et bien je suis maraîcher à la ferme du nouveau Monde sur la commune d'Abbaretz en Loire Atlantique et je pratique plusieurs techniques d'électroculture et ça fait maintenant 20 ans que je cultive.

J'ai donc pu observer et apprécier les bienfaits de méthodes simples à mettre en place sans aucune chimie.

En utilisant ces merveilleux outils, nous allons stimuler le développement des stomates, qui sont l'appareil respiratoire des plantes qui permettent pendant la photosynthèse de mieux capter le Carbone et rejeter l'oxygène .

C'est aussi par les stomates que les électrons sont libérés.

Et H²O suit les électrons.

Cette eau, c'est la sève chargée de ses principes actifs et de ses propriétés.

Après plusieurs saisons où les outils ont été mis en place, on peut observer plusieurs phénomènes récurrents.


Accélération de la levée des semis, mais aussi le raccourcissement de la maturité des plantes.

La densification de culture est aussi plus importante .


Sur mon exploitation nous travaillons sur des planches standardisées de 10m² .

C'est plus facile de faire des comparatifs d'une saison à l'autre. Et l'année dernière j'ai fait 80kg de pomme de terre sur une planche et 120kg de choux fleur.

Ces fameux choux fleur étaient normalement destiné à être mâture à 75 jours, mais à 60 jours ils étaient déjà consommables. Les choux cœur de bœuf étaient prêt en 45 jours au lieu de 60, et les salades l'étaient en 35 jours et tout ça sans serre chauffé ni arrosés à outrance.

Globalement quand nous comparons des produits identiques soit en agriculture conventionnel ou biologique, le réfractomètre qui permet de mesurer le taux de sucre et met toujours nos productions en haut de l'échelle Brix (unité de mesure)


Mais l'effet de ces techniques se fait sentir aussi sur la teneur en huile essentielle.

Puisque l'électroculture stimule l'osmose de la plante en permettant aux électrons d'être davantage attirés par l'effet de pointe de la plante.

L'eau de la plante suit les électrons, nous avons donc une plante proche de la norme.

Et le terme "norme" signifie ce qu'on devrait attendre de tous produits végétal.

Maintenant que nous avons fait une explication brève des principes de l'électroculture , ou nous favorisons la captation des éléments nutritionnels de l'air appelé communément CHON C pour carbone, H pour hydrogène, O pour oxygène, et N pour azote.

Nous favorisons les plantes à mieux assimiler ces éléments.


La permaculture et les méthodes agroécologiques sont incontestablement vertueuses .

Elle stimule la biodiversité et cette faune ainsi présente émet un bruit et ce son de la nature stimule les plantes.

C'est d'ailleurs les travaux de Joël Sternheimer sur les protéodies qui m'a donné l'intuition de combiner la musique en 429.62Hz selon les travaux de Marc Henry.

Donc oui, dans l'électroculture nous pouvons utiliser l'onde vibratoire du son, et parfois nous observons l'influence sphérique du rayonnement positif d'un carillon posé au jardin sur un arbre.

D'ailleurs il est très intéressant de voir que quand le LA³, quand il est accordé en 432Hz.

Le sol 384Hz de ce même octave correspond à la fréquence de l'oxygène .

Intéressant quand on connaît l'importance de l'oxydo-réduction des sols.

Et le DO 256Hz correspond à la chlorophylle. Tout ça me fait penser aux premières phrases de l'évangile de Jean et des expériences de CHLADNI.

La géométrie résultante d'une onde sonore.

Une plante composée essentiellement d'eau que l'on informerait d'onde sonore positive.

A méditer.








Les ondes de forme , comme la pyramide font partie aussi des outils de "l'électrocultureur".

Accélérateur de levée de semis par excellence, la pyramide est un concentrateur d'électrons.

Et cela a pu être vérifié par une caméra électro-photonique, en Russie.


La pyramide est idéale en début d'année pour faire les semis et peut être convertie par la suite en conservateur à légumes et fruits.

L'expérience vaut le coup d'œil pour tous les septiques.

Les fruits sous la pyramide se conservent plus longtemps et on un meilleur goût.


Formule pour faire sa pyramide maison en cuivre.

Base × 0.9522= arête



Nous utilisons aussi le basalte en amendement en l'épandant sur le sol à hauteur de 40 à 100g par m².

Puis dans une logique de compréhension de la physique des champs, nous créons des tours de basalte en terre cuite chapeautés d'un cône lui même de basalte.

Le rayonnement d'un tel ouvrage selon sa masse peut allez au delà des 50m et son influence sur végétal est positive .

Le basalte joue un grand rôle dans l'équilibre redox et par son action paramagnétique contribue à un meilleur stockage des électrons dans le sol.




D'autres outils innovants sont utilisés en électroculture, il y a une électroculture "Passive" basée sur le rayonnement de la matière et une "Active" qui demande plus d'infrastructures avec son antenne atmosphérique et son câblage sous-terrain.


Mais ma préférée est la technologie du professeur Kesh avec la technologie des GaNS et du MaGRAV

Mais je vous en parlerai la prochaine fois .


Michaël







855 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

2件のコメント


Merci pour ces infos.

J'attends avec impatience celles sur la technologie du professeur Kesh avec des GaNS et du MaGRAV ...

J'ai sollicité un stage de formation chez Violaine et Rolland dans le Jura et j'attends leur réponse....

いいね!

Fanfan Francoise
Fanfan Francoise
2023年5月22日

Excellent ton article Mick............j'aimerais le montrer à mon maraicher. 😍


Merci de nous donner du temps pour expliquer ces phénomènes énergétiques mal connus actuellement du commun des mortels.

いいね!
bottom of page