Faites tremper vos graines et vos noix.

Comme vous l'apprendrez lors de nos rencontres, les graines sont essentielles aux besoins de votre organisme.

Mais une chose que l'on ignore quand on commence à utiliser des graines plus fréquemment, c'est qu'il faut les faire tremper !

POURQUOI ?


- Premièrement, vous allez les débarrasser de toutes les poussières avec lesquelles elles ont été en contact avant d'arriver chez vous.


- Deuxièmement, vous allez augmenter leur vitalité, car en 8 heures, elles vont rentrer dans une phase de pré germination, ce qui va les rendre plus énergisantes, et bien plus digestes.


Temps de trempage pour les graines les plus courantes :

Lin : 8 heures

Sésame: 8 heures

Graines de tournesol: 2 heures

Graines de courge : 3 heures


Temps de trempage pour les noix les plus courantes :

- Noix du Brésil : 3 heures

- Noix de cajou : 2 à 3 heures

- Noisettes : 8 à 12 heures

- Noix de Macadamia : 2 heures

- Noix de Pécan : 6 heures


- Troisièmement, vous allez les débarrasser de leur acide phytique, inhibiteur de croissance naturel qui les empêchent de germer dans la nature au moindre contact avec l'humidité.

L’acide phytique réduit également la digestibilité des protéines et lipides que vous consommez.

En devant insolubles, ils sont évacués par les selles, en lieu et place de leur absorption. Pour les personnes déjà carencées, cela ne fait donc qu’aggraver les choses.


- Quatrièmement, réduisez grâce au trempage, la contamination due à un champignon appelé Aflatoxine* que l'on retrouve dans les noix et graines ayant été potentiellement été exposées à de la chaleur lors de leur séchage, mais aussi à de l'humidité lors de leur transformation (mauvais entreposage, pluie éventuelle si le séchage se fait en plein air).

Car comme nous le savons : chaud + humide = moisissure potentielle.


La plupart des noix poussent au-dessus du sol sur des arbres qui les conservent relativement au sec. Ceci minimise la possibilité de développer des moisissures, des champignons et de la pourriture.

Attention aux cacahuètes qui elles sont uniques car elles poussent dans le sol les rendant ainsi beaucoup plus susceptibles de moisir.


*L’aflatoxine est un carcinogène potentiel produit par l’aspergillus flavus et l’aspergillus parasiticus qui peuvent croître sur les cacahuètes. Les symptômes de la toxicité de l’aflatoxine sont les vomissements, les douleurs abdominales, l’œdème pulmonaire, les convulsions, le coma et même la mort.


©2019 by Pleinement Vivants V1.0